Enfin globalement, si, mais j’ai des sortes de raptus psychiques parfois, des sortes d’instants « Forrest Gump » qui m’entraînent dans des aventures tout à fait cosmiques.

La dernière en date, accrochez-vous à vos bras, c’était de m’inscrire dans.un.club.de.TRIATHLON.

(c’est toujours la fille qui a failli décéder dans d’affreuses douleur en courant 2km qui vous parle hein)

J’ai la foi moi, je suis un peu l’idiote du village qui est persuadée que si elle veut, elle peut, même avec les deux genoux pétés, un pied bot et un oeil à la retourne. Du coup quand je me suis pointée au premier entraînement de course à pied avec la certitude que j’avais toutes mes chances (mais genre, CANDIDE la meuf quoi), j’ai pas trop trop vu, vraiment, dans quoi je m’aventurais.

Et on s’est échauffés. 20mn. Et j’ai compris.

Mes yeux se sont comme ouverts subitement, et là j’ai vu.

Des gens de 40-50-60 ans. Plein. Gaulés comme des OUPHES, secs comme des coups de trique, avec un coeur comme celui d’un gamin de 10 ans.

Et eux aussi m’ont vue. Avec mon gros cul, mon kiki sur la tête et une endurance digne de la Dame aux Camélias au top de sa forme. Ils m’ont regardée. De haut en bas, puis de bas en haut. J’ai eu la grosse goutte de sueur qui a coulé sur la tempe, tu sais comme dans les mangas, avec la tête de constipée et tout, et la petite veine du front qui menace de péter.

Et puis ils m’ont donné des conseils, m’ont adoptée, et m’invitent même à des soirées.

J’attends quand même sérieusement le moment où je vais tomber sur un Tumblr avec ma tronche.

Surtout lorsque j’ai essayé de courir à 10kmh pendant 12mn (c’est environ à la 10ème minute que ça devient drôle: celle où j’hésitais entre gerber et me faire pipi dessus, ou LES DEUX, mais où en fait je mets juste 8 jours à m’en remettre).

je n’arrive plus à détacher mon regard de Miley Cyrus dans « Wrecking Ball ».

C’est une sorte de mindfuck géant où j’oscille entre la joliesse de la chanteuse à pwal sur la boule, et la vulgarité consternante de ladite jeune enfant qui lèche une masse dans des gravats, le tout arrosé de poses dégueu que Madame Cyrus doit s’en retrouver toute marrie (j’espère qu’elle a été prise en charge par une cellule de soutien, parce que j’ai vu un autre clip de peu-ra avec Miley dedans, c’était pas joli-joli non plus si vous voulez savoir…).

J’essaye de lister toutes ces choses interdites par la convention de Genève (les faux ongles de 8 cm, notamment, et ce jeu d’actrice totalement approximatif) mais rien n’y fait.

Je rêve de chevaucher mon rideau de douche, nue, et de casser des bunkers en culotte et sans soutien-gorge.

La décadence est en marche.